Bref historique du jeu
par Bruno Faidutti.

 

Le jeu du Loup Garou, également connu sous le nom de Mafia, est un jeu d'ambiance très pratiqué en Russie.


À l'origine, parano stalinienne oblige, le but était de démasquer les deux espions. Aujourd'hui, il est de trouver les deux policiers - dans la version mafia - ou de démasquer les deux loups garous.

Pour en savoir plus, lisez les règles. Bon, si vous avez lu les règles, vous avez compris: c'est un jeu d'embrouilles et de baratin redoutable. Les deux loups garous doivent s'entraider, mais surtout ne pas le montrer pour ne pas être démasqués. La voyante sait des choses, mais si elle se révèle, elle est assurée d'être la prochaine victime des lycanthropes… Le jeu du loup garou, c'est le jeu du "c'est pas moi, c'est lui!", et il vaut mieux être convaincant.


C'est sur Internet que j'ai découvert un jour le jeu du loup garou. L'idée m'a plu, et ce jeu amusant, rapide, conçu pour une dizaine de joueurs, est très vite devenu un classique de début ou de fin de soirée. Parmi les habitués de mes soirées jeu se trouvaient Philippe des Pallières et Hervé Marly. Ils ont flashé sur ce jeu au point de nous concocter moultes variantes, inventant de nouveaux personnages comme les jumeaux ou la petite fille, et concoctant quelques jeux maison au graphisme soigné.


Bien vite a muri le projet de publier une version du jeu intégrant toutes ces nouveautés. Ils m'ont contacté pour me joindre à eux, et il aurait suffi que je dise oui pour avoir, moi aussi, mon nom sur la boite. J'ai vu trop de gens perdre de l'argent en se lançant dans l'auto-édition, et je n'ai pas voulu me lancer dans l'aventure, mais je leur souhaite de réussir, et leur jeu reste quand même aussi un peu le mien. Les Loups-garous de Thiercelieux, du nom du village où vit Philippe des Pallières, comprend bien sûr toutes les cartes nécessaires au jeu de base, et quelques personnages supplémentaires pour renouveler les parties.

En plus, il est beau.

 

Retour haut de page

 

Bons jeux à tous,
P. des Pallières, H. Marly.

 

coucou